L’aquabiking pour les femmes enceintes ?

Vous vous demandez si l’aquabiking est mauvais pour les femmes enceintes ? Vous êtes vous-même enceinte et vous envisagez d’annuler votre abonnement à la piscine ? Stop ne faites pas de bêtises, lisez cet article et vous verrez après.

 
 
Contrairement aux idées reçues, le sport n’est pas contre-indiqué pour les femmes enceintes s’il est pratiqué de manière modérée, par exemple le yoga, la marche à pied et la natation sont mêmes conseillés car ils auraient des effets bénéfiques sur le cœur du bébé. On peut donc dire qu’il est recommandé aux femmes enceintes de continuer leur activité sportive évidemment de manière prudente, le sport conduit en effet en forme et en douceur à l’accouchement. Mais ce n’est pas son seul bienfait, il permet de faire évacuer le stress des premières mamans, ainsi le temps de leur séance elles sont bien dans leur tête et dans leur corps.
L’aquabike dans tout ça ? L’aquabike vous aidera peut-être à minimiser quelques symptômes fréquents lors de la grossesse, il pourra : soulager les problèmes de dos, tonifier vos jambes et amoindrir les problèmes veineux, vous faire éviter une prise de poids trop conséquente, vous aider à travailler votre souffle et à maintenir votre posture, surtout si votre ventre commence à peser. Néanmoins il est très important de veiller à ne pas trop forcer lors de la séance, vous devez éviter les changements de position, un pédalage trop rapide et pensez d’autant plus à vous hydrater.
 
 
 
Il y a quelques commandements à respecter si vous souhaitez faire du sport alors que vous êtes enceinte :
 
- Demandez au préalable l’avis de la personne qui suit votre grossesse avant de pratiquer un sport
- Limitez-vous à une heure et demie par semaine par tranches de 30 minutes
- Portez des vêtements souples et confortables
- Effectuez des étirements avant de commencer toutes séances de sport
- Buvez beaucoup avant après et surtout pendant votre séance
- Prévoyez quelque chose à manger au cas où vous ne vous sentiez pas bien
- Ne vous imposez pas d’objectif, allez à votre rythme
- Ecoutez-vous, si vous ressentez une douleur ou si vous êtes fatiguée arrêtez vous
- Débrouillez-vous pour être accompagné, c’est plus sympa et surtout plus prudent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *